BLATTE (Blattella germanica)

 

HABITATS
Les blattes appelées aussi cafards, cancrelats, vivent dans les immeubles, les maisons, environ 3500 espèces sont répertoriées à ce jour, certaines d’entres elles, vivent dans la nature cachées sous les feuilles, pierres, etc. En Europe on rencontre particulièrement la blatte germanique, l’orientale et l’américaine.

CLASSIFICATION
Nom : Blatta sp.
Ordre : Dictyoptères
Classe : Insectes
Sous-classe : Ptérygotes

MODE DE VIE 
Les blattes sont photophobes, ainsi pendant toute la durée du jour, elles se cachent et c’est au crépuscule que l’on peut les apercevoir. Dans les maisons une fois la nuit venue, elles se mettent en quête de nourriture et si l’on éclaire le local ou elles se trouvent, quelques secondes leurs suffiront à se cacher sous les meubles. Elles volent peu ou pas du tout mais courent très vite !

ANATOMIE
Insecte d’une longueur variant de 1 à 4 cm, la blatte a un corps mou et ovale. Elle possède deux très longues antennes d’une sensibilité remarquable. Des ailes rigides appelées aussi élytres, recouvrent son corps. Sa couleur selon l’espèce est souvent brune ou noire. Ses pattes sont velues et vectrices de nombreux parasites. Des recherches ont démontré que leurs excréments, en sèchant, se tranforment rapidement en une sorte de poussière très légère, qui sous l’effet des nombreux mouvements d’air d’une habitation normale se répandent dans ceux-ci, causant ainsi des allergies particulières aux voies respiratoires.

MODE DE REPRODUCTION
Les blattes se reproduisent toute l’année, le degré d’hygrométrie, la température ambiante et l’accès à la nourriture sont des facteurs importants concernant une fécondité quantitative. Tout comme chaque individu, quelle que soit son espèce, elle aime à se sentir bien et sécurisée. Les oeufs, en général de 12 à 50 sont pondus dans une enveloppe (Oothèque) que la femelle transporte au bout de l’abdomen et sont déposés peu avant l’éclosion, aussi les larves qui en sortent se muent-elles aussitôt en minuscules blattes dépourvues d’ailes. Après quelques mois ( 5 à 12 mues ) elles sont adultes. Dans de bonnes conditions de vie, soit une température de 25 à 32 degrés et un taux d’humidité de 70 pourcents, sa fécondité peut s’avérer exponentielle. Un couple peut générer 100.0000 individus !!

MODE ALIMENTAIRE
La blatte est omnivore, elle se nourrit de tous types de déchets alimentaires ou non. Son jeûne peut atteindre une dizaine de jours, mais en réalité sa cause de mortalité est la soif. Sans cesse elle se met en quête de la moindre molécule d’eau essentielle à sa survie. C’est sur ce dernier point que des chercheurs ont donné naissance à un leurre, permettant d’éviter une croissance d’individus trop abondante dans les milieux urbains car elles sont partout…..ou presque…!!